MaPrimeRenov’, une prime pour la rénovation énergétique

Diminuer sa consommation énergétique est devenu pour les consommateurs une part importante dans la liste de travaux à entreprendre au sein des habitations. Avec les aides de l'Etat comme MaPrimeRenov', ce qui apparaissait auparavant comme difficile est désormais rendu possible.
Rénovation

Le marché des travaux d’amélioration de la performance énergétique n’a jamais été aussi dynamique. Pour faire suite à sa conférence de rentrée, la FFB (Fédération Française du Bâtiment) note une réelle reprise du secteur du BTP, tirée par le logement qui ressort gagnant grâce à l’envolée de l’aide à la rénovation énergétique, MaPrimeRenov’.

Les Français, désireux d’entreprendre des travaux de rénovation et d‘amélioration de la performance énergétique de leur logement, concentrent avant tout leurs besoins sur la réduction du froid et des factures d’énergie. Celle-ci passe par des changements de fenêtres et l’isolation des combles, le changement des chauffages et l’isolation des murs.

Le manque d’information sur les aides proposées par le gouvernement semble cependant être un frein aux français, en plus du manque d’accompagnement technique sur leur projet de rénovation.

Pourtant, le dispositif MaPrimeRenov’ a su trouver son public. Depuis son lancement au 1er janvier 2020, MaPrimeRenov’ compte déjà plus de 500 000 dossiers déposés et près de 300 000 déjà financés en un peu plus d’un an. Le gouvernement souhaite accélérer cette dynamique pour qu’un maximum de français puisse en profiter pour rénover son logement. Bruno Le Maire, a ainsi annoncé au mois de juillet, que l’enveloppe de financement serait portée à 2 milliards d’euros en 2022, grâce au plan France Relance.

 

MaPrimeRenov’, qu’est-ce que c’est ?

Lancée en janvier 2020, MaPrimeRenov’ remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) et les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), notamment avec l’offre MaPrimeRenov’ Sérénité, nouvelle offre conçue pour favoriser la rénovation globale des logements.

Le gouvernement, qui souhaitait simplifier le pack d’aides financières à la rénovation énergétique, a également renforcé ce nouveau dispositif en octobre 2020 dans le cadre du plan France Relance pour rendre l’aide accessible à tous les propriétaires et copropriétaires.

Plusieurs bonifications ont ainsi été mises en place avec MaPrimeRenov’ :

  • Un bonus dit sortie de passoire, pour permettre aux logements de sortir de l’état de passoire thermique (étiquette énergie F ou G),
  • Un bonus bâtiment basse consommation (BBC), pour récompenser l’atteinte de l’étiquette énergie A ou B,
  • Un forfait rénovation globale, pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs afin d’encourager les travaux ambitieux,
  • Un forfait assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), pour les ménages souhaitant se faire accompagner dans la réalisation de leurs travaux.

 

MaPrimeRenov’, pour qui ?

MaPrimeRenov’ est la principale aide à la rénovation énergétique de l’Etat qui est ouverte à tous. Toutefois, les premiers bénéficiaires de cette aide sont les ménages les plus modestes, devant les classes moyennes.

« L’ouverture de MaPrimeRenov’ à l’ensemble des Français est essentielle pour intensifier la rénovation énergétique. Elle marque l’engagement sans précédent du gouvernement en faveur de la transition énergétique. Dans le cadre de France Relance, cette prime est essentielle pour aider les Français à améliorer le confort de leur logement, réduire leur facture énergétique ainsi que pour soutenir l’activité économique des artisans du bâtiment. » Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement.

Sont concernés, les propriétaires occupant leur logement ou louant leur logement en résidence principale, quels que soient leurs revenus, et aux copropriétaires pour des travaux dans les parties communes.

 

MaPrimeRenov’, pour quels travaux et quels revenus pour la rénovation ?

MaPrimeRenov’ permet de financer les travaux d’isolation, de chauffage et de ventilation. Elle est calculée en fonction des revenus et du gain énergétique apporté par ces travaux.

Pour mieux comprendre, les plafonds des ressources ont été classés en 4 catégories, par couleurs, définissants les différents profils de potentiels bénéficiaires :

  • MaPrimeRénov’Bleu : ménages aux ressources très modestes
  • MaPrimeRénov’Jaune : ménages aux ressources modestes
  • MaPrimeRénov’Violet : ménages aux ressources intermédiaires
  • MaPrimeRénov’Rose : ménages aux ressources supérieures

Une 5ème catégorie existe pour les copropriétaires, MaPrimeRenov’ Copropriété, qui fixe les barèmes de MaPrimeRenov’ pour les travaux réalisés par les copropriétés.

 

Bon à savoir !

MaPrimeRenov’ est devenue la principale aide financière de rénovation énergétique proposée par l’Etat.

MaPrimeRenov’ peut se cumuler avec d’autres aides financières, dont les aides locales et les Certificats d’Economie d’Energie (CEE) ou encore celles d’Actions Logement. De plus, les travaux de rénovation énergétique bénéficient de la TVA à 5,5 %. Il est également possible d’obtenir un prêt à taux zéro (Éco-PTZ), d’un montant maximal de 30 000 euros, pour financer le reste à charge des travaux.

Pour connaitre le montant des aides financières dont un foyer peut bénéficier pour la rénovation énergétique de son logement, il existe un simulateur en ligne sur le site du gouvernement Faire | Simul’aides.

Vous pouvez également bénéficier du programme performance énergie proposé par LiTT. Ce programme apporte de nombreux avantages comme la réussite de vos chantiers en rénovation énergétique, l’amélioration et le renforcement de votre trésorerie mais aussi un accompagnement et une formation simplifiée à la réalisation de votre dossier. Vous pouvez consulter le programme sur la page Nos Engagements de notre site et réaliser une simulation sur La plateforme CEE | Capital Energy

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn